1. HABERLER

  2. FRANÇAİS

  3. Burundi : Expulsion de la coordinatrice d'une ONG belge
Burundi : Expulsion de la coordinatrice d'une ONG belge

Burundi : Expulsion de la coordinatrice d'une ONG belge

- Les raison de cette expulsion n’ont pas été communiquées.

A+A-

 

Jolien Vanden Broeck, coordinatrice de l’ONG belge 11.11.11 au Burundi et au Rwanda vient d’être expulsée du Burundi, a déclaré lundi à Anadolu Blaise Gahungu s'exprimant au nom du Bureau burundais de cette organisation. 

«A son arrivée à l’aéroport de Bujumbura, après une courte mission au Rwanda, son visa a été annulé de manière inattendue et on lui a intimé l’ordre de quitter le pays dans 24 heures», a-t-il déclaré. 

«Nous ignorons les raisons de cette expulsion», a-t-il ajouté, précisant que Jolien Vanden Broeck s'est conformée à cette expulsion en regagnant son pays, via Kigali mercredi dernier. 

L’organisation 11.11.11 intervient au Burundi dans la promotion de la bonne gouvernance depuis une vingtaine d’années. 

Fin septembre dernier, Bujumbura a décidé la suspension des activités de toutes les organisations non gouvernementales (ONG) étrangères pour une période de trois mois en vue de vérifier leur "conformité avec la loi et avec le règlement en vigueur au Burundi". 

Depuis plus de trois ans, les relations entre Bruxelles et Bujumbura sont au plus mal. Le Burundi accuse la Belgique, d’héberger ses opposants dont des auteurs de la tentative du coup d’Etat de mai 2015. 

Bujumbura accuse, en outre Bruxelles, d’être à l’origine des sanctions de l’Union Européenne (UE) actuelles et des tracas au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU à Genève. 

Le Burundi a plongé dans une grave crise, émaillée de violences, depuis le dépôt de la candidature du président Pierre Nkurunziza en avril 2015 pour un troisième mandat, qu'il a obtenu en juillet de la même année, en violation de la Constitution et de l'accord d'Arusha qui a mis fin à la guerre civile de 1993-2006, selon l'opposition, la société civile et une partie de son propre camp. 

Ces violences ont fait plus d'un millier de morts et poussé près de 400.000 personnes à fuir le pays, selon l’ONU. 
 

HABERE YORUM KAT