1. HABERLER

  2. FRANÇAİS

  3. Hatice Cengiz : Trump devrait aider à dévoiler la vérité sur le meurtre de Jamal Khashoggi
Hatice Cengiz : Trump devrait aider à dévoiler la vérité sur le meurtre de Jamal Khashoggi

Hatice Cengiz : Trump devrait aider à dévoiler la vérité sur le meurtre de Jamal Khashoggi

De son discours prononcé lors de la cérémonie commémorative de son fiancé, le journaliste saoudien Jamal Khashoggi tenue à Londres, où elle a souligné la nécessité de ne pas dissimuler le crime, se demandant où se trouve le corps.

A+A-

Hatice Cengiz, la fiancée du journaliste saoudien assassiné, Jamal Khashoggi, a déclaré que "le président américain (Donald Trump) devrait aider à dévoiler la vérité (relative au meurtre de son fiancé), de rendre justice et de ne pas permettre de dissimuler le crime".

C'est ce qui ressort du discours de Cengiz prononcé lors de sa participation à la cérémonie commémorative de son fiancé défunt, organisée par l'Association Middle East Monitor en coopération avec le Forum du Moyen-Orient, dans la capitale britannique Londres.

Cengiz a exprimé sa joie d'être présente dans cet événement parmi les amis de son fiancé journaliste tué au consulat de son pays à Istanbul le 2 octobre courant.

Elle a également remercié la vaste campagne de soutien éprouvée par les gens dans le monde entier pour dévoiler la vérité sur ce qui est arrivé à Jamal Khashoggi au consulat de son pays.

"Cependant, les positions adoptées par les dirigeants politiques dans certains pays, en l'occurrence aux Etats-Unis, m'ont déçues", a-t-elle ajouté.

"Le président Trump devrait aider à dévoiler la vérité, à rendre justice et à ne pas permettre de dissimuler le crime", a-t-elle poursuivi.

"Tous les dirigeants politiques ou toute autre personne ne doivent pas permettre de dissimuler ce crime barbare", a-t-elle martelé.

"Jamal a laissé un grand vide dans mon cœur, il n'écrivait que ce dont il en croit. Il était un homme qui aime sa patrie, et il croyait en la cause de son pays et de l'Humanité, croyait en la nécessité de protéger la dignité de l'être humain, des liberté et de la démocratie en Arabie Saoudite et dans la région", a souligné Cengiz.

"Si je savais qu'il y a des personnes diaboliques qui l'attendaient à l'intérieur du consulat, j'aurais fait de mon mieux pour l'empêcher d'y rentrer. Mais nous n'avions jamais imaginé qu'une barbarie pareille attendaient Jamal", a-elle noté.

Dans le même contexte, Cengiz a demandé où se trouvait le corps de son fiancé après la reconnaissance par l'Arabie Saoudite de son meurtre au Consulat, soulignant que Riyad "connaît très bien l'emplacement du corps et doit me répondre, où est le corps de Jamal?".

HABERE YORUM KAT