1. HABERLER

  2. FRANÇAİS

  3. Téhéran : Nous n'accepterons aucune modification de l'accord nucléaire
Téhéran : Nous n'accepterons aucune modification de l'accord nucléaire

Téhéran : Nous n'accepterons aucune modification de l'accord nucléaire

-En réponse à la demande de Trump de remédier aux "lacunes" de l'accord sur le nucléaire iranien.

A+A-


Le ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré, samedi, que Téhéran n'acceptera aucune modification de l'accord sur le nucléaire conclu entre les pays du groupe 5+1 (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Allemagne). 

Cette déclaration intervient suite à l'annonce du président américain Donald Trump qui s'est engagé, vendredi, à se retirer de l'accord "dans les mois qui suivent si les alliés européens ne remédiaient pas aux lacunes de l'accord". 

Dans un communiqué diffusé par l'agence de presse iranienne officielle, le ministère iranien des Affaires étrangères a indiqué que Téhéran "n'acceptera aucune modification de l'accord, maintenant ou dans le futur, et ne prendra aucune mesure qui soit loin de l'engagement (tel que mentionné dans l'accord)". 

Vendredi, le président américain a maintenu l'engagement de son pays à l'égard de l'accord sur le nucléaire iranien selon lequel les sanctions contre Téhéran seraient suspendues. 
Trump a également lancé un ultimatum aux alliés européens en leur accordant 120 jours seulement pour modifier les termes de l'accord. 

Trump a signalé que "c'est la dernière fois que son administration prolonge la suspension des sanctions contre Téhéran et maintient son engagement à l'égard de l'accord", à condition de modifier les termes de l'accord au printemps prochain. 

Trump a l'intention de négocier avec les Européens le renouvellement des des sanctions multilatérales contre l'Iran, si ce dernier viole les termes de l'accord sur le nucléaire conclu en 2015, selon le journal américain Los Angeles Times. 

En octobre dernier, Trump a menacé de se retirer de l'accord "au cas où le Congrès américain et les alliés de Washington ne parviennent pas à remédier aux lacunes de cet accord", certifiant qu'il imposera de "sévères sanctions" contre Téhéran. 

A l'époque, Trump a refusé de reconnaître que l'Iran s'était conformé à l'accord et a déclaré qu'il soumettra l'affaire au Congrès. 

En vertu de l'accord avec les pays du groupe 5+1 (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Allemagne) signé en 2015, Téhéran a accepté de limiter son programme nucléaire, en échange de l'assouplissement des sanctions internationales qui lui sont imposées à cause de ce programme.

HABERE YORUM KAT