1. HABERLER

  2. GLOBAL NEWS

  3. Erdogan : "L'Occident se refuse à contrer le phénomène croissant de l'islamophobie"
Erdogan : "L'Occident se refuse à contrer le phénomène croissant de l'islamophobie"

Erdogan : "L'Occident se refuse à contrer le phénomène croissant de l'islamophobie"

- Le président turc affirme que les attaques qui visent les valeurs sacrées des musulmans sont systématiquement ignorées, et que les musulmans subissent des pressions par le biais de projets tels que l'islam européen, français et autrichien.

A+A-

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré que le monde occidental persiste à ne pas prendre de mesures pour contrer la menace croissante de l'islamophobie.

C'est ce qui ressort de son intervention lors de la réception d'une délégation de l'"Union internationale des démocrates" à Istanbul.

L'"Union internationale des démocrates" est composée d'organisations de la société civile européenne. Son siège est à Cologne, en Allemagne, et elle a des bureaux dans un certain nombre de pays européens.

Erdogan a indiqué que "l'on persiste à ignorer les attaques qui visent les valeurs sacrées des musulmans en invoquant le principe de la liberté d'opinion".

Et de souligner que "les musulmans subissent des pressions à travers des projets tels que l'islam européen, français et autrichien".

Le Président turc a appelé toutes les institutions de son pays "à être activement engagées dans toutes les questions liées à la condition des musulmans ou des Turcs".

Selon le président Erdogan, "les récentes attaques contre la Turquie, en particulier les attaques économiques et terroristes, ne sont pas le fruit d'une coïncidence".

"Ceux qui n'ont pas réussi à imposer leur volonté à la Turquie en Libye, en Syrie, en mer Egée, en Méditerranée orientale et dans la région du Haut-Karabakh, tentent de lui nuire au moyen d'allégations et d'affirmations sans fondement", a-t-il ajouté.

Erdogan a par ailleurs souligné que son gouvernement avait procédé au rapatriement de plus de 100 000 citoyens bloqués par la pandémie de Covid-19, depuis de 141 pays, ce qui représente la plus importante opération de rapatriement de l'histoire de la Turquie.

HABERE YORUM KAT