1. HABERLER

  2. GLOBAL NEWS

  3. États-Unis: Trump refuse de témoigner lors de son procès en destitution
États-Unis: Trump refuse de témoigner lors de son procès en destitution

États-Unis: Trump refuse de témoigner lors de son procès en destitution

- L’ancien président américain sera jugé pour "incitation à l’insurrection" au sujet de la prise d’assaut du Capitole, le 6 janvier.

A+A-

Le conseiller de Donald Trump, Jason Miller, a annoncé que l'ancien président américain ne témoignera pas dans le cadre de son procès qui débutera la semaine prochaine au Sénat.

Dans des déclarations rapportées, jeudi, par les médias américains et occidentaux, Miller a fait savoir que "l'ancien président ne témoignera pas lors de cette procédure anticonstitutionnelle".

Cette déclaration intervient après que Trump ait été convoqué pour témoigner dans son procès en destitution au sujet de la prise d'assaut du Capitole, le 6 janvier.

Le démocrate Jamie Raskin, qui sera le procureur lors des audiences, l'avait invité à témoigner sous serment avant ou pendant le procès à propos de sa conduite le 6 janvier, quand ses partisans avaient attaqué le Capitole.

"Nous proposons que votre témoignage, qui comprendra bien sûr un contre-interrogatoire, ait lieu entre le lundi 8 et le jeudi 11 février", lui avait écrit l'élu de la Chambre des représentants.

Trump est accusé d'incitation à l'insurrection lors de l'assaut du Congrès, au moment où les élus certifiaient la victoire de Joe Biden à la présidentielle.

Trump est ainsi le premier président de l'histoire des Etats-Unis à être mis en accusation à deux reprises. Il avait, en effet, déjà été renvoyé en procès à la fin 2019 pour avoir demandé à l'Ukraine d'enquêter sur le fils de Joe Biden. Il n'avait pas témoigné à ce premier procès et avait été rapidement acquitté par un Sénat à majorité républicaine.

Les avocats de l’ancien président américain, Bruce Castor et David Schoen, ont qualifié l'appel au témoignage de "coup de communication".

"Cela confirme ce que tout le monde sait : vous ne pouvez pas prouver vos accusations contre le 45e président des États-Unis, qui est redevenu un simple citoyen", ont-ils répondu à Jamie Raskin dans un courrier mis en ligne par plusieurs médias.

Washington a connu, le 6 janvier, des affrontements entre les forces de sécurité et des manifestants pro-Trump qui avaient pris d'assaut le bâtiment du Congrès. 5 personnes sont mortes, dont un policier, et 52 autres ont été arrêtées.

HABERE YORUM KAT