1. HABERLER

  2. GLOBAL NEWS

  3. Cavuşoglu / Covid-19 : 137 pays ont bénéficié des aides médicales de la Turquie
Cavuşoglu / Covid-19 : 137 pays ont bénéficié des aides médicales de la Turquie

Cavuşoglu / Covid-19 : 137 pays ont bénéficié des aides médicales de la Turquie

La Turquie est l'un des pays qui se sont montré les plus efficaces dans la lutte contre le coronavirus et parmi les pays qui ont le meilleur système de santé et les meilleures infrastructures sanitaires au monde.

A+A-

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavuşoglu, a déclaré, dimanche, que dans le cadre des efforts visant à contribuer à la lutte contre le coronavirus, son pays avait envoyé des aides médicales à 137 pays.

Cavuşoglu a ajouté, lors d'un briefing sur le tourisme sécurisé tenu dans le sud de la province d'Antalya, que son pays continue d'envoyer des aides supplémentaires aux pays qui connaissant une recrudescence des infections dues à la Covid-19.

Et d’ajouter que la Turquie a mené la plus importante opération de rapatriement de ses ressortissants avec succès, en offrant à plus de 90 000 citoyens turcs, bloqués dans 130 pays, les moyens de rentrer chez eux.

Le chef de la diplomatie turque a souligné que la Turquie est l'un des pays qui se sont montré les plus efficaces dans la lutte contre le coronavirus et parmi les pays qui ont le meilleur système de santé et les meilleures infrastructures sanitaires au monde.

Cavuşoglu a souligné que 90 pays ont demandé l’assistance de son pays pour le rapatriement de leurs ressortissants, notant que la Turquie a coordonné avec les pays souhaitant rapatrier leurs citoyens et a contribué à l'évacuation de 230 000 personnes dans ce cadre.

Le ministre Cavuşoglu a critiqué l'Union européenne pour avoir injustement imposé des restrictions aux voyages en Turquie, malgré son succès dans la lutte contre le coronavirus.

Et de déplorer que l'Union européenne ait levé les restrictions de voyage pour des pays uniquement parce que ses relations politiques avec eux sont bonnes, malgré leurs lourds bilans en termes de contaminations, décision qui ne plaira certainement pas aux ressortissants de l’UE, souligne le ministre turc.

L’Union européenne a annoncé, mardi dernier, la réouverture de ses frontières à compter du début de ce mois de juillet, pour les personnes en provenance de 15 pays dont la situation épidémiologique a été jugée "suffisamment sûre pour la reprise des voyages".

La décision de rouvrir les frontières européennes a exclu la Turquie, malgré son succès dans la lutte contre la Covid-19, grâce à sa solide infrastructure sanitaire.

HABERE YORUM KAT